Feedback du forum de l’e-marketing : Forum sympa mais comportements déplacés

De retour du forum du e-marketing, j’ai pris une journée pour réfléchir, me poser et ne pas faire une note trop à chaud. J’ai ouvert ce blog pour combattre certaines pratiques dans le domaine de l’emailing et lors de ce forum, j’ai malheureusement été confronté à des comportements peu glorieux. Mais commencons par les choses positives 🙂

Forum sympa, beaucoup d’exposants habituels mais ambiance somme toute assez décontractée. Quelques très bons contacts humains. Les personnes les plus intéressantes ne sont pas toujours celles qu’on croit et bien souvent, c’est parmi ceux qui font la queue sur un stand pour avoir une brochure ou une explication qu’on arrive à nouer les contacts les plus concrets 🙂

En passant sur le stand de l’ADETEM pour y saluer Vincent Montet (que j’ai encore raté cette fois ci) je suis tombé sur Dominique Servant, la déléguée générale, qui m’a annoncé que Snipemail était sélectionné pour figurer sur la liste des blogs marketing retenus par l’ADETEM. Sympa, ça fait plaisir 🙂 Je referais une note spéciale aujourd’hui sur l’ADETEM pour le lancement de leur plate forme de blog.

Diantre, cela fait bizarre de croiser des lecteurs de son blog ! J’ai eu à plusieurs reprises l’agréable surprise de constater que certains de mes interlocuteurs connaissaient déjà Snipemail. Tentative de brossage dans le sens du poil ? Apparement non car la couleur orange et le contenu ne peuvent pas s’inventer tout seul. Il faut l’avoir lu le "cyanure pour traiter un mal de crane" pour pouvoir le citer. Cool, merci à vous.

Par contre tout n’était pas sympa sur ce forum. J’ai été choqué par le comportement des commerciaux d’Emailvision. Je ne demande pas à ce que tout le monde se comporte comme un bisounours mais là c’était plutôt "gang de requins". Que ces jeunes commerciaux en veulent et ont les dents qui rayent le parquet, ce n’est pas un mal en soit s’ils respectent une certaine éthique. Malheureusement avec ce que j’ai vu et entendu, cela ne semble pas être le cas. J’avais déjà remarqué ce genre de comportements mais là c’était symptomatique.

– J’occupe le terrain : Etre nombreux sur un salon, c’est un avantage pour pouvoir être directement disponible lorsqu’un prospect vient sur votre stand. Aller faire un barrage humain devant le stand des concurrents pour intercepter les visiteurs, je trouve cela moyen comme méthode.

– Ne pas lâcher sa proie : Le visiteur n’a quasiment aucune chance de passer devant leur stand sans se faire harponner. Rien de mal à cela, c’est normal, nous sommes sur un salon et c’est devant leur stand… Pour info, je me suis fait harponner 2 autres fois loin de leur stand. La première dans une travée, simplement en passant, et la deuxième fois sur un stand alors que j’attendais pour obtenir de l’info.
Par contre pour les exposants, c’est une autre paire de manche. Pour eux, il n’y a pas d’échappatoire, nulle part où se sauver. Un des exposants avec lequel je conversais m’a glissé son exaspération lors de la troisième visite d’un commercial d’emailvision sur son stand. Cela monopolise des ressources qui doivent normalement répondre aux prospects et clients. Mais le pire, c’est le discours…

– Sans nous, point de salut : Comprenons nous bien, je n’ai rien contre la solution technique de cette société. Elle est pro, bien faite, efficace. Certaines innovations sont très intéressantes. J’aurais très bien pu les choisir comme partenaires techniques à la place de mailperformance. C’est avec le comportemental que je bloque.
Le plus choquant à mon sens, ce sont de petites allusions dans le discours. Cela va de "seule notre société à un service de personnes qui travaillent à plein temps avec les FAI pour lever les déclarations de spam (tiens je pensais qu’ils n’en avaient aucun !?) au très cinique "Non vous ne pouvez pas être un pro de l’emailing en travaillant avec Mailperformance. Ca fait combien de mois que vous êtes dans le métier ?" (sic!) En 5 minutes, ils m’en ont sorti des tartines comme cela. Apparemment le discours était bien rodé.

Bisounourssnipemail Etre un bon commercial, c’est répondre aux attentes et besoins du client, pas dénigrer les concurrents. Le seul vrai point différenciant, c’est qu’ils sont cotés en bourse. Est ce vraiment un avantage ?
J’ai sans doute trop de principes. Serais-je devenu un bisounours ?

Articles proches :

9 Commentaires

  1. Soumis le 15 février 2007 à 9:23 | Permalien

    En l’occurence, il faut reconnaitre que ce post sur votre blog constitue une bien meilleure stratégie commerciale… cela dit sans reproche aucun, je suis le premier à être allé visiter leur site suite à sa lecture !

  2. Soumis le 15 février 2007 à 12:07 | Permalien

    Bizarre ils n’étaient pas aussi agressif l’année passée…

    Curieux de savoir s’ils ont plus de résultats 🙂

  3. Soumis le 15 février 2007 à 12:14 | Permalien

    Que ce soit Mailperformance ou Emailvision, les deux solutions techniques se valent, c’est l’approche qui diffère légèrement.
    Par contre pour le coté commercial, et c’est cela qui m’a choqué, y’a un gouffre entre les deux. On peut aimer le coté commercial très affuté et accrocheur/pugnace d’emailvision, on peut également y réagir très mal. question de goût personnel.
    Par contre ce que je ne trouve pas bien du tout, c’est de dénigrer et raconter des conneries sur les concurrents. J’ai clairement annoncé que j’étais déjà client chez Mailperformance et alors les dénigrements ont commencés à pleuvoir.
    Je milite pour un emailing propre techniquement et éthiquement. Je ne peux donc pas accepter ce genre de pratiques. J’ai créé Snipemail lorsque je me suis rendu compte de l’inadéquation entre certaines solutions et leur utilisation pour faire de l’emailing, mais également contre des pratiques commerciales peu honorables. Le fait d’être coté en bourse n’est pas à mon sens une circonstance atténuante, bien au contraire. Plutôt que de jouer aux pirates, ils feraient mieux de donner l’exemple.

  4. Soumis le 15 février 2007 à 23:33 | Permalien

    bonjour,

    Moi aussi je suis allé au forum emarketing et globalement j’ai bien apprécié le salon (j’ai d’ailleurs fait un résumé de 3 conférences sur http://www.conseilsmarketing.fr).

    Mais c’est vrai qu’il y avait une très grosse pression sur les visiteurs : personnellement en arrivant au salon et en me dirigeant vers une salle de conférence je me suis fait harponné 3 fois par des commerciaux d’une société d’affiliation pour me remettre leur fiche produit et m’inciter à aller à leur conférence… La 1er fois c’est normal, la deuxième j’ai dit que j’ai déjà eu leur pub et la 3ième j’ai refusé moins poliment… Pour des “Pro” du marketing c’est pas du tout un bon début: on ne peut faire qu’une seule fois une 1er bonne impression… Or là c’est loupé !

    Ce qu’il y avait aussi de choquant c’était les 1/4 de pub dans la plupart des conférences: OK l’organisateur de la conf se fait un peu d’auto promo, mais parfois c’était à la limite du ridicule ou du cirage de pompes…

    Seul Thierry Gilmaire d’EdenGo a eu le professionnalisme de ne pas faire sa pub lors de la conférence sur l’affiliation.

    En plus vu l’ambiance très commerciale je ne me suis pas du tout attardé dans les stands et je suis vite passé de conférences en conférence…

    Moralité à trop mettre la pression sur le client celui ci s’en va !

    Frederic.
    http://www.conseilsmarketing.fr

  5. Soumis le 16 février 2007 à 11:33 | Permalien

    J’ai surtout parlé de ce que j’avais vécu dans le domaine de l’emailing.

    Hors emailing j’avoue que 2 sociétés dans le domaine de l’affiliation etaient en effet très “lourdes” avec leur distribution.
    Et le “carton rouge” à donner était pour l’hotesse en haut des escaliers qui vous scannait et vous disait ensuite que c’etait pour participer à un jeu.
    Pas sympa du tout comme procédés ! On m’a volé mon consentement !

    Par contre, ce que j’ai trouvé sympa, c’était de rencontrer des acteurs présents depuis plusieures années, des têtes qu’on connait et qui ont bien évolués. Cela a permis des discussions à batons rompus très intéressantes.

  6. Soumis le 17 février 2007 à 10:22 | Permalien

    Je n’ai participé qu’aux conférences de lundi, sur le search marketing principalement.

    La qualité était variable, mais globalement bonne. Rétrospectivement, plus l’intervenant à une taille importante, ou une situation de leader, moins il en fait pour vendre sa soupe (et mieux ça passe). Je rigole encore de la dernière “conférence” vue, où le type nous assène pendant 45 minutes qu’il ne recherche pas de clients, qu’il a assez d’affaires en cours, et à l’issue de laquelle 2 filles nous sautent dessus avec des flyers.

    Cela dit, les conférences étant gratuites, on s’attend un peu à “payer de sa personne” en retour. J’ai fait une compte-rendu sur mon blog de l’intervention de Yahoo et je vais mettre en ligne ce week-end le reste.

    Désolé de ne t’avoir pas rencontré sur le salon même si j’apprécie beaucoup les billets du blog orange.

  7. Soumis le 26 mai 2007 à 1:42 | Permalien

    bonsoir
    j’ai vu sur la toile, que le même groupe préparait un salon de taille énorme sur le ecommerce
    dans le genre 500 a 600 exposants
    vous avez des infos ?
    merci
    claude

  8. Soumis le 26 mai 2007 à 10:09 | Permalien

    Oui et vous trouverez toute les infos dans ma note suivante :
    Le salon Ecommerce International 2007

    Cela sera un GROS evenement à n’en pas douter !

  9. Soumis le 19 novembre 2008 à 12:43 | Permalien

    Pour rebondir sur le comportement d’Email Vision, je viens justement d’être contacté par un de leur commercial et je rejoins à 100% l’avis émis ici. Le commercial invente des faits en m’annonçant qu’il a rencontré M. X, gérant de ma société sur un salon. Or, Mr. X se déplace très rarement sur des salons et le dernier date d’au moins 3 ou 4 ans. J’essaie d’en savoir plus, il ne sait pas sur quel salon ils se sont rencontrés… dommage ! Ensuite, il me dit que lorsqu’ils se sont rencontrés, c’était pour parler de l’e-mailing pour le projet Y. Encore dommage, Mr. X ne gère pas le projet Y… Bref… Du bla bla et quand je lui dis que je ne suis pas intéressée par sa solution, car parallèlement TRÈS satisfaite de Snipemail et du contact que j’ai avec Charles, il insiste.

    Bref, je déconseille, surtout si c’est pour se retrouver avec des comportements similaires lorsqu’on est client !

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*