Le “Pump and Dump” : Explication d’une technique de spamming rentable

Vous avez certainement déjà reçu des emails en anglais ventant l’immédiate montée d’un penny stock c’est à dire d’une action valorisées en centimes. Ces spams, en pleine explosion, sont en fait une manipulation des cours par “pump and dump”. On estime que le nombre de ces spams sont passé de 1% à 15% du total des spams en seulement 18 mois. Comme cette technique est plus rentable que les autres types de spams, il est évident que cela ne diminuera pas tant que des mesures ne seront pas prises pour limiter l’achat/revente de ces actions.

Comment cela marche ? Le spammeur achete un gros stock d’actions, il lance son armée de zombies pour initier une campagne de spam, certains gogos se ruent sur ces actions qui sont revendues par le spammeur.

Résultat, c’est le spammeur qui empoche les plus values et quand l’action reprend son cours normal, vous vous trouvez amputé d’une partie de votre investissement.

Une étude sur le sujet explique en anglais tout cela.

En résumé, le spammeur empoche 6% de plus values, au détriment des gogos qui ont acheté les actions. On ne le dira jamais assez, tout ce qui vous arrive par spam est attrape-nigaud.

Rappel : Ces manipulations de cours sont interdites et de plus en plus régulièrements poursuivies.

Articles proches :

10 Commentaires

  1. Soumis le 24 août 2006 à 12:13 | Permalien

    Merci charles pour cet excellent article je n’avais pas connaissnce de l’augmentation du phénomène que je traitais dans un de mes post http://communicationdentreprise.typepad.com/communication_dentreprise/2006/07/comment_dstabil.html

    sous l’angle de la guerre économique et la possibilité d’utiliser le pump and dump pour déstabiliser une communication financière

    Michel

  2. Soumis le 24 août 2006 à 12:42 | Permalien

    Tiens j’ai trouvé ca ce matin, cela devrait t’interesser (et desole si tas deja l’info…).
    http://postfuture.com/pfweb/PostfutureIndexH1-2006.pdf
    2 pages qui résument en chiffres une campagne de 4300 emails pour 13 types d’entreprise…
    Vraiment très interessant.

  3. Soumis le 24 août 2006 à 14:24 | Permalien

    Cédric> Oui c’est interessant, je l’ajouterais dans ma note sur les taux de click sur l’emailing (cf. E-mailing : des taux de clics dopés par la personnalisation ) c’est le pdf de l’étude dont je parle. J’ai mis à jour la note t’as lien vers ton blog.

    Michel> Le pump and dump n’est pas utilisé pour déstabilisation car souvent les sociétés ne sont même pas au courant des agissements sur leurs cours.
    Dans ta note tu parles d’une augmentation à 500% des cours, ce n’est valable et possible que sur les pennies stocks, cad des actions valant moins d’un centime et qui subitement se voient demandées hors de tout contrôle.

    Dans le cadre d’une déstabilisation financière, le seul moyen serait de faire plonger les cours avec du spamming alors que tu as joué une option à la baisse. (je ne suis pas un expert boursier, je ne sais pas comment s’appelle ce genre de jeux) Par contre ces manipulations sont tout aussi visibles et répréhensibles donc condamnables.

  4. Soumis le 24 août 2006 à 14:43 | Permalien

    Le “Pump and Dump” : Explication d’une technique de spamming rentable

    Vous avez certainement d

  5. Soumis le 24 août 2006 à 14:55 | Permalien

    >Charles: ah mince, j’avais meme pas fait gaffe que ca correspondait à la même chose que ta note. je lirai tes articles de facon plus concentrée maintenant…

  6. Soumis le 24 août 2006 à 15:10 | Permalien

    [voix de coluche] Quoi !? tu ne lis pas mes articles en /brain on ? 😉

  7. Soumis le 25 août 2006 à 9:50 | Permalien

    Charles pas touT à fait d’accord sur ton analyse en réponse à mon commentaire

    Certes l’impact semble etre négligable sur les pennies stock mais 1- quels sont les motivations de ces sociétés pour avoir des cours de bourse aussi bas ( pour info de grosses sociétés en france ont eté et sont encore des penny stock (eurotunnel par ex) l’impact en terme d’image de marque d’une fluctuation de leur cours boursiers est inimaginable. Comment réagirait on si eurotunnel dévissait de 200% en quelques heures cela serait amplifié par tous les media financiers ( web ou pas) et les petits actionnaires facilement mobilisables verraient leur confiance envers ladite société assez écornée mais je n’ai pas la préténtion de faire un cours de com financière 🙂
    Enfin pourquoi ne pas imaginer le spam pour faire de la destabilisation de grosses sociétés ? En ce sens le pump and dump pour les penny stock ne serait que le prélude …..

    michel

  8. Soumis le 25 août 2006 à 16:24 | Permalien

    Michel> La technique de pump and dump en spamming ne fonctionne que pour des pennies stocks. Cette technique mobiliserait beaucoup trop d’argent pour le faire sur des actions normales, et en plus cela serait beaucoup plus risqué (financièrement et légalement) Je m’explique.

    Lorsque le spammeur pump en achetant ses actions et en initiant son spam, comme ces actions ne sont normalement pas volatiles, cela a un impact sur le cours quasiment immédiat, et l’impact est important. Ces bourses ne sont pas aussi suivies et donc avant qu’une alerte soit donnée, l’action de P&D est déjà finie, rideau.
    Si l’on P&D sur une action normale, il y a beaucoup plus d’échange, les marchés sont surveillés et donc directement une alerte est donnée, et ce n’est pas le spammeur qui profite totalement de la hausse mais l’ensemble des day traders qui ont du portefeuille sur cette action.
    Et puis je rappelle qu’en P&D l’action monte et descend, ce n’est pas uniquement de la baisse. Puis dévisser de 200% ça doit effectivement faire mal 😉

  9. Soumis le 29 août 2006 à 9:18 | Permalien

    Je reçois plus de 20 spams par jours et c’est fatiguant. Quand ils vous ont chopés, ils ne vous lâchent plus !

  10. Soumis le 29 août 2006 à 9:34 | Permalien

    Si c’est que 20 faut pas encore se plaindre 😉
    Avec en moyenne 600 emails / jours j’ai pas mal de tri a faire. Et ces nouvelles techniques vont me faire exploser je pense le compteur. A mon avis je devrais pas être loin du millier d’email pour la fin de l’année 🙁

    Le plus rageant c’est le fait que cela soit envoyé par des zombies, ca passe souvent les filtres. Et comme ils utilisent des generateurs de bruit aléatoire pour leurs images incluses, cela aide à passer aussi.

    Donc oui c’est une plaie ce spam.
    Mais je ne peux pas être trop strict dans la gestion des spams puisque j’y trouve également certains emails legitimes d’entreprises qui a cause de leurs solution emailing se retrouvent rapidement blacklistées. Et celles la je les prévient, mets en garde et leur explique ce qu’il faut prendre en compte pour choisir une bonne solution emailing.

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*