Voila, c’est fini… Que faire suite à la fermeture de voila.fr ?

Voila, c’est fini. Cette triste chanson de Jean Louis Aubert doit vous trotter dans la tête, et surtout vous pousser à l’action ! Le domaine Voila.fr fermera définitivement le 12 janvier 2016. Cela se sait depuis presqu’un an mais comme il y a toujours des retardataires, ou simplement parce que vous n’avez pas fait le nécessaire quand vous avez eu l’information, il est temps d’agir car il vous reste seulement 1 mois ! Et ce n’est pas parce que Voila à mis en place des redirection d’email qui devraient rester effective après le 12 janvier 2016 que vous ne devez pas prendre les devants, bien au contraire !

Que dois-je faire ?

Il faut contacter vos cibles en voila.fr et leur demander sur quelle adresse vous devez leur écrire désormais. C’est la même principe que ce dont nous parlions déjà en 2008 avec les fermetures des domaines de Lycos Europe.

Attention, il est possible que les utilisateurs aient déjà mis en place des redirections, ce qui fait que les emails envoyé sur voila arrivent sur un autre domaine. Mentionnez bien dans votre email l’adresse initiale de la cible en @voila.fr, sinon ils pourraient renseigner une autre adresse et rendre vos mises à jour inopérantes.

Pour garder les historiques des cibles, il faut bien évidemment mettre à jour le champ email de la cible et ne pas recréer une nouvelle cible qui serait, elle, vierge de tout historique.

Quel autre impact cela pourrait il avoir ?

Voila.fr est un vieux domaine connu et utilisé. Une fois que celui ci aura disparu, avoir des adresses en Voila.fr dans les fichiers qui vous seraient proposé à la location ou à l’achat peut signifier que ces fichiers sont « probablement » pas frais.

Il n’est pas impossible que certaines vieilles adresses de Voila finissent recyclées en spamtrap, raison d’autant plus importantes pour procéder à la MAJ de ces adresses dans votre base.

Enfin et c’est sans doute le plus gênant dans l’histoire, comme les adresses Voila qui resteront utilisées le seront au travers d’un pipe c’est à dire d’une redirection, cela complexifie TOUJOURS les problèmes d’identification des cibles. La cible se plaint de recevoir vos emails sur Gmail ou Orange mais en fait vous, c’est à une adresse Voila que vous écrivez. Il s’ensuit souvent un dialogue de sourds et ça finit en plainte par la cible pour clore l’affaire et se débarrasser de vous. Évitez ces désagréments en mettant à jour les cibles Voila.

 

Articles proches :

2 Commentaires

  1. Léa
    Soumis le 19 janvier 2016 à 14:25 | Permalien

    Je suis hyper déçue ! Voilà.fr affiche maintenant « le site idéal pour chercher des idées de sorties en ville »… Encore un géant du web qui disparaît. Quand on y pense, mes parents avaient des adresses emails freesbee, puis libertysurf, puis voila… combien de migrations ont-ils déjà et devront-ils effectuer ?

  2. Soumis le 19 janvier 2016 à 14:35 | Permalien

    C’est malheureusement le lot des emails gratuits. Pour ne pas subir la perte de ses adresses chérie quand une entreprise change son fusil d’épaule, il faut déposer son nom de domaine, prendre un petit hébergement et là tant que vous payez vous êtes chez vous. 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*