Exemple d’une segmentation intéressante actuellement

Bonjour,

Pour poursuivre les messages sur les techniques de l’emailing, voici un petit exemple de ce que l’on peut obtenir d’efficace avec une bonne solution emailing.

Je ne vous apprends rien, en ce moment on se lève football, on mange football et on dort football.
Mais tout le monde n’aime pas le foot, n’est ce pas mesdames ?

(ma chérie, si tu lis ces lignes, saches que je parle de foot uniquement pour des raisons professionnelles 🙂

Donc, faut il profiter de cette manne qu’est l’envolée de l’équipe de France et personnaliser ses messages, ses couleurs, ses images avec une thématique axée sur le football ou faut il au contraire rester sur un habillage traditionnel pour éviter une crise aux anti-foots ? Opter pour l’un ou l’autre des choix vous mettra l’autre camp à dos.

Il vous reste une solution, le comportemental 🙂
(Si votre solution d’emailing ne vous le permet pas, vous avez un problème. Prenez contact avec moi je vous expliquerais comment le régler.)
Avec le comportemental, il suffit de demander à votre destinataire de cliquer sur :
– le lien 1 s’il veut profiter d’un habillage “supporter des bleus”
– le lien 2 s’il veut un habillage “anti-foot”
Sachant que s’il ne clique sur aucun des liens, il gardera l’habillage initial.

Ensuite, quand vous enverrez vos messages, il vous suffira en fonction du destinataire d’appliquer les règles fixées par son comportement.

On peut aller beaucoup plus loin que simplement un habillage produit avec cette rédaction comportementale dans les emails.
Pour un argumentaire produit, vous pouvez le faire varier en fonction des informations qui ont été données par vos destinataires. Ainsi vous parlez le même langage que votre interlocuteur, quel qu’il soit.

Dans l’emailing, (avec une bonne solution) nos seules limites sont celles de notre imagination.

Charles Boone
Be Wefficient now!

Articles proches :

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*