Si le Père Noël faisait de l’emailing…

Noël approche à grand pas, alors pour faire un article de circonstance, et avant les prévisions emailing de 2010,  je vous ai adapté un post qui m’avait bien fait marrer à l’époque.
L’article original, en anglais, de mark Brownlow est consultable ici

Si le père Noël était un marketeur dans l’emailing :

  1. Personne ne recevrait de cadeaux sans en avoir fait la demande explicite au Père Noël
  2. Le papier cadeau aurait une petite fenêtre transparente permettant au destinataire de voir le contenu du paquet avant d’avoir à l’ouvrir complètement.
  3. Le Père Noël aurait à envelopper 2 fois chaque paquet. Une fois avec un joli papier cadeau coloré, et une fois avec un papier kraft tout simple.
  4. Certains exigeraient uniquement l’emballage en papier kraft, arguant que les encres d’impression du papier coloré sont polluantes pour la planète
  5. Le message d’accompagnement du cadeau serait limité à 50 caractères et il vous donnerait une bonne indication du contenu du cadeau.
  6. Dans 10% des maisons, le Père Noël en entrant par la cheminée finirait directement dans le vide ordure et non pas dans le salon. Ceci même avec une réputation parfaite et un costume propre.
  7. Pour certains, il serait obligé de signer les cadeau d’un alias – Gerard Blanchard – car les chaussettes offertes l’année dernière n’ont manifestement pas été appréciées.
  8. Pour pallier ces problèmes de déliverabilité, il serait obligé de passer par Snipemail ou une autre solution whitelistée 😉
  9. Le Père Noël obtiendrait quand même un taux d’ouverture de 100%, même si le contenu délivré est parfois de bien piètre qualité ou non désiré.
  10. Le Père Noël n’aurait pas de retour de plaintes ou de demande de ne plus recevoir les prochains envois. Aucun désabonnement non plus à l’horizon.
  11. Le Père Noël n’aurait pas à chercher bien longtemps quel est le meilleur moment pour son envoi.
  12. Vous ne pourrez recevoir vos cadeaux que si d’autres membres de la famille, ayant ouvert leurs cadeaux avant vous, sont positivement satisfait des présents reçus. Si ce n’est pas le cas, votre cadeau sera transféré à la poubelle.
  13. Si votre cadeau fait plus de 30 Kg, dépasse les 35 cm de coté et est composé de plus de 45% de plastique, il ne pourra pas être délivré.
  14. Si votre cadeau contient des commentaires, du texte moulé dans la masse ou du javascript, il ne pourra pas être délivré.
  15. Si l’emballage de votre cadeau présente certains mots spécifiques (on en connait quelques un mais pas tous), il finira dans la poubelle au lieu de finir sous le sapin.
  16. Comme chaque année, les bijoux de Maman, la montre de Papa et leurs cadeaux d’adulte seront à récuperer dans la poubelle. Heureusement Maman prévoit maintenant le coup et change la poubelle la veille avec un joli sac plastique décoré, et propre !
  17. Pour plus de praticité, le sapin est mis à côté de la poubelle, ou la poubelle au pied du sapin. Pour les familles nombreuses, penser à mettre une benne au pied du sapin.
  18. Si un autre habitant du pôle Nord fait des cadeaux pourris, les cadeaux du Père Noël finissent à la benne car lui aussi envoie du pôle nord.

Cela relativise notre boulot non ? N’hésitez pas à suggérer quelques points qui vous viennent à l’esprit 😉

Joyeux Noël à vous et à votre famille 😉

Articles proches :

2 Commentaires

  1. Soumis le 23 décembre 2009 à 12:11 | Permalien

    Très sympa en effet.
    Joyeux fêtes au chevalier de l’emailing ^^

  2. Soumis le 17 octobre 2013 à 16:15 | Permalien

    J’adore celle là:
    “Dans 10% des maisons, le Père Noël en entrant par la cheminée finirait directement dans le vide ordure et non pas dans le salon. Ceci même avec une réputation parfaite et un costume propre.”

    J’aurai rajouté: “Il devra bien vérifier que le format de son manteau et sa hôte est bien optimisé pour passer dans un maximum de cheminées”

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*