Retour tardif sur l’EMDAY2013

L’EMDay a été une formidable expérience. Professionnelle et humaine. Professionnelle parce que j’ai pu y rencontrer et revoir des personnes qui ont à coeur de faire de l’emailing de qualité et qui tirent le secteur vers le haut. Humaine parce que certains d’entre eux sont des personnes avec qui l’on passe vraiment du bon temps, qui savent rigoler, qui ont de l’esprit et de l’à propos, plein d’expériences à partager.

J’ai aimé les conférences qui n’étaient pas transformées en encarts publicitaires, comme c’est trop souvent le cas dans les autres manifestations.

Oui, une journée c’est court. Oui, une journée, cela ne permet pas d’aller en profondeur sur les thématiques abordées. mais il n’est pas possible pour un premier numéro de traiter tous les sujets avec exhaustivité. Surtout que malgré tout, tous n’ont pas le même niveau (technique, marketing, éthique (oui disons cela))

J’aurais adoré en savoir plus sur la délivrabilité chez Orange même si nous en avons déjà eu quelques bribes, avoir un intervenant de Signal spam ou autres outils de filtrage, bref en savoir toujours plus sur les rouages et les coulisses de cet univers passionnant qu’est l’emailing.

L’EMDay a aussi été une extraordinaire cure de jouvence pour Snipemail. Je ne vous cache pas que tenir un blog, depuis 2006, c’est parfois lourd à gérer. Ma position, souvent à passer des coups de gueule en plus, me laissait l’impression de parfois tourner en rond. De voir autant de personnes, que je ne connais parfois pas du tout, me dire “ah oui je vous lis”, “j’aime bien ce que vous faites”, et surtout des “heureusement que vous êtes là”, c’est revigorant !

Au tout début du projet, j’étais pressenti pour faire une présentation. Or avec l’accouchement prévu à peu près fin novembre, il m’était impossible d’assurer avec certitude ma présence et il aurait été impensable pour ma part que je pose un lapin à l’assistance. Nous avions alors convenu avec Régis que si j’arrivais à venir, je participerais au moins à une table ronde. Personnellement c’est dans la partie Fidélisation que je m’éclate le plus et où il y a pas mal de bons exemples sur lesquels les auditeurs auraient eu à réfléchir et s’inspirer. C’est pourtant à la table de l’acquisition que j’ai abouti, “pour y mettre un peu de piquant” et j’ai adoré 🙂 Merci Régis 😉

C’est sur, l’année prochaine je remets ça, et peut être même plus 😉

Articles proches :

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*