Fermeture du domaine terra.es le 30 mai 2013

Le 30 mai 2013, le domaine terra.es fermera les comptes de ses utilisateurs. Ceux-ci ont la possibilité de migrer sur terra.com mais comme ce n’est pas une procédure automatique, il n’est pas possible dans vos bases de faire une simple substitution des adresses en les passant d’un .es à un .com

Si vous avez des cibles espagnoles – ou hispanophones – vérifiez la présence d’emails en terra.es et si c’est le cas, demandez leur rapidement de vous fournir une nouvelle adresse email sinon à partir du 30 mai, ces cibles ne répondront plus à vos envois !

Pour faire cela proprement, voici la marche à suivre :

  1. Monter un segment avec vos cibles en terra.es
  2. Faire un formulaire qui reprend l’adresse email et qui demande la nouvelle adresse à utiliser à partir du 30 mai 2013. C’est ce qui permettra de mettra à jour vos cibles et leur adresse email.
  3. Monter une campagne (express ou message selon votre stratégie) qui indiquera à vos cibles que leur adresse en terra.es ne sera bientôt plus utilisable et qu’il faut qu’ils mettent leur nouvelle adresse email à jour. Utiliser un Call To Action (lien ou image) pour qu’ils comprennent clairement où ils doivent cliquer !
    La distinction entre campagne express ou message sera selon que vous gérez cette action en one-shoot ou via les alertes des segments et de l’automatisation (genre pour les relances ou la non mise à jour)
  4. Lancer le tout rapidement, l’heure tourne !
  5. Optionnel : monitorer les retour et faire de la relance si nécessaire.

Tout le monde n’a pas spécialement de cibles hispanique mais c’est toujours bon de connaître la marche à suivre dans ce cas de figure. Que ce soit avec Lycos ou Club-Internet, nous avons déjà eu ce genre de “crise” à gérer par le passé 😉

Edit : Bien entendu, pour des cibles hispanophones, il semble normal que le mail envoyé soit en espagnol 😉

Articles proches :

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*