Les 10 Commandements Intemporels de l’Emailing (CIE)

Les listes de règles et de préconisations sont légions. Elles ont la particularité de toutes être rapidement dépassées et donc de ne pas avoir une durée de vie très longue. Je voulais initialement trouver une manière de pouvoir figer définitivement toutes ces règles en regroupant tous les points techniques, légaux, marketing ou psychologiques sous une même étiquette. Avoir un document référence qui serait toujours valable et sur lequel toujours pouvoir compter et y faire référence.

C’est par boutade que l’on s’est inspiré des tables de la loi, car en cherchant les étiquettes de chacun des points, j’utilisais une grosse voix bien caverneuse et qui voulait en imposer. C’est ainsi que de règles, nous sommes passés à lois puis à commandements, et que pour bien ancrer l’idée qu’ils resteraient valables d’une année sur l’autre, nous les avons voulus intemporels.

J’espère que vous les intègrerez et utiliserez avec autant de plaisir que nous avons eu à les rédiger. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, ce n’est pas parce que ces commandements sont intemporels qu’ils ne peuvent pas être améliorés 😉

1. La loi et l’éthique tu respecteras

La loi, c’est simple : C’est la LEN, le RGPD, et tout ce qui peut te créer des problèmes juridiques, des amendes, des sanctions ou de la prison.

Pour l’éthique, c’est tout ce qui te permet de rester du bon côté de la ligne. Et si un jour tu doutes, appliques alors le commandement n°2, il est bien souvent la solution à tout.

2. Respecte ton prochain comme toi-même

Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. C’est une règle simple mais limpide. N’oublie pas que derrière chaque adresse email, il y a un être humain, comme toi.

3. Que ton message lui apporte de la valeur ajoutée

Nous voulons du temps de cerveau, de l’attention, des actions de la part de nos destinataires. Travaille ton contenu pour qu’il donne envie d’être lu et suscite, ce sera ta récompense, du comportemental.
Pour les aspects techniques de ton message, réfère-toi au point 5.

4. Que ton but soit clair

Savoir clairement quel est ton objectif, pour chacun de tes envois comme pour ta stratégie globale, te permettra de déployer les moyens nécessaires et adéquats pour y parvenir.

Il est également nécessaire que le message que tu envoies soit limpide, avec un call-to-action bien visible et compréhensible pour le destinataire.

5. Tes messages particulièrement tu soigneras

L’emailing c’est aussi de la technique. Tu soigneras tes messages en bichonnant leur code, en peaufinant leurs objets, en installant une landing page spécifique à ta campagne, en optimisant tes images mais aussi tes media queries, en instaurant un dialogue et non pas une communication à sens unique, et en appliquant tous les points qu’on trouve dans les conseils classiques qu’en bon professionnel tu connais déjà 😉

6. En permanence tu testeras et tu apprendras

C’est une des bases de toute bonne pratique. Comme nous n’avons pas malheureusement la science infuse, et que ce qui marche un jour ne marche pas toujours, c’est par des tests réguliers voire mieux, permanents, que nous pouvons nous assurer d’être toujours parfaitement optimisés. L’A/B testing est ton ami.

Il faut aussi savoir tirer les enseignements de ses expériences pour optimiser l’existant, mais ne pas avoir peur non plus d’aller tenter de nouvelles choses.

7. De tes actions, les résultats tu connaitras

Quand on veut toucher une cible, il faut vérifier à chaque tir si on l’a bien atteinte, et effectuer les corrections si nécessaires. Sans un retour statistique précis, tu tires en aveugle et comme par respect pour les commandements précédents, tu ne pratiques plus le fire & forget ou l’e-carpet bombing, tu as besoin de connaître ton efficacité.

L’historique de tes métriques te permettra également de détecter immédiatement un décrochage de tes campagnes et d’apporter les corrections salvatrices avant que cela tourne au drame.

8. La meilleure délivrabilité tu forgeras

La délivrabilité, c’est un ensemble. Il faut le bon prestataire, mais aussi les bonnes pratiques. C’est une composition à plusieurs mains, où chaque élément a sa place. Configuration des serveurs, des DNS, hygiène des bases, réputations (IP, domaine, etc.), optimisation du code et du message, gestion des désabonnements, tous ces éléments pèsent et influent sur votre délivrabilité. La bonne nouvelle, c’est que le plus souvent, c’est VOUS qui avez la main 😉

9. Toujours tu t’adapteras et tu évolueras

Nouvelles technologies, Responsive Design, API, marketing automation, et encore tant d’autres choses. Il faut s’adapter à toutes ces nouveautés, les faire siennes et en tirer le meilleur. En multipliant les formats de réception, on s’assure de pouvoir toucher notre auditoire partout, quelque soit son appareil. Dans un monde qui évolue aussi vite, celui qui ne bouge pas est déjà mort.

10. A l’emailing, tu ne te limiteras pas

L’emailing n’est pas le seul canal. Tu peux, avec une bonne DMP, toucher tes cibles aussi efficacement et d’une manière aussi personnalisée sur plein d’autres supports. Emails, SMS, mais aussi web, social ou display, il n’y a plus de raison de se limiter. Repousse les frontières !

Bonus : Snipemail tu liras et le bon prestataire tu choisiras

Ne cherche pas, il n’y en a qu’un… viens ! 😉