Le plagiat est il une reconnaissance online ?

Le plagiat consiste à s’inspirer d’un modèle que l’on omet délibérément de désigner. Le plagiaire est celui qui s’approprie frauduleusement le style, les idées, ou les faits.

Bizarre question posée sur un blog dédié normalement à l’emailing. Pourtant c’est la question que je me suis posé cette nuit en découvrant que quelqu’un avait osé pomper certaines de mes notes pour se les approprier sur son blog d’entreprise.
Même contenu, même idées, même exemples… Seules quelques fautes d’orthographes sont apparues dans les petites parties qu’il a essayé de remanier. Ca ne fait pas très pro pour un chef de e-publicité. S’il est chargé plus particulièrement de l’aspect emailing comme indiqué dans son profil Viadéo, il devrait être capable de créer son propre contenu, non ? Il a certainement des souvenirs, des anecdotes à nous partager plutôt que de ressortir mes expériences personnelles.
Sur un blog qui compte aujourd’hui 8 notes, il y en a déjà 3 tirés de Snipemail. (les notes 3-4-5)

Amusez vous à comparer ma note sur un bon exemple d’emailing d’acquisition avec l’e-mail original. C’est affligeant.
Même constat entre ma note 2008 année charnière dans l’emailing et sa note les PME/PMI s’y mettent sérieusement.

Outre le fait que « copier c’est pas beau », j’espère sincèrement que Mathieu ne s’est pas trop fait mousser auprès de sa hiérarchie concernant la qualité intellectuelle et rédactionnelle de ses réflexions sur l’emailing, sinon le réveil risque d’être douloureux.

Pour une fois, laissez-moi vos commentaires sur ces 2 points :
– Le plagiat est il une reconnaissance online ?
– Comment réagiriez-vous si vous étiez son patron ?

juste avant la cloture de la note, j’ai découvert qu’il avait plusieurs versions de ses blogs.
http://rmailing.wordpress.com/
http://r-mailling.over-blog.com/

Articles proches :

6 Commentaires

  1. Soumis le 8 février 2008 à 9:23 | Permalien

    Bonjour,

    Le plagiat, sous toutes ces formes et sur quelque sujet que ce soit, confère au copié – créateur et initiateur de l’idée – en premier lieu, la reconnaissance de la pertinence de son acte ou de sa réflexion par le copieur, en second lieu celle d’un plus large public – pour autant que celui-ci connaisse l’origine de la copie et bien évidemement…le copieur et cela va sans dire, partage son point de vue.

    La blogosphère induit la répétition et la résonnance des propos. Une idée émise par l’un suggère un développement de l’autre, un nouvel angle, un rebond.

    Dans le cas cité, il y a effectivement pompage pur et simple. Dans ce cas, l’éthique blogosphérique voudrait que l’auteur soit cité par celui qui reprend son propos, plutôt que de s’approprier sa pensée.

    Sans sombrer dans l’inventaire des citations et des sentences,quand on cite un auteur, on ne fait pas l’aveu de son incompétence, on démontre que l’on a creusé un sujet, que l’on a repéré une réfléxion intéressante que l’on veut partager, et si l’on fait en plus des apports, on peut aussi et surtout faire montre de sa pertinence.

    Bertrand

  2. Soumis le 8 février 2008 à 12:33 | Permalien

    Je te suis dans ta colère car je suis en lutte avec le plagiat depuis de nombreuses années.
    Pourtant, le truc hallucinant, c’est que si la personne demande l’autorisation et effectue des citations dans les règles de l’art, il n’y a pas de souci (de mon côté en tout cas).

  3. spirou
    Soumis le 8 février 2008 à 19:37 | Permalien

    AH ! AH ! moi cela me fait bien rire. pas a vos depends mais au sien…c’est nul, c’est petit ! Et meme sans experience professionnelle equivalente il pouvait utiliser votre example en vous citant ou des examples de mails qu’il a deja recu, on en recoit tellement !
    Et le ponmpom c’est que comme plagiat c’est meme pas habile … bon soyez bon prince, vos idées sont bonnes puisqu’elles sont plagiées et c’est toujours une satisfaction. Et puis comme il a un bog vous pouvez toujours ecrire un commentaire sur le sujet sur son blog.

    Pour la partie patron, vous savez tous les mauvais finissent par etre identifiés d’une manière on d’une autre ! Alors laissez faire le temps !

  4. Soumis le 9 février 2008 à 15:06 | Permalien

    « citer ses sources » est essentiel pour sa crédibilité

    je pense à cette phrase de Nietsche  » plus on s’élève plus on apparaît petit à ceux qui ne savent pas voler »

    ce plagiat est pitoyable tant dans le fond que la forme …..

    no comment

    Michel

  5. Soumis le 11 février 2008 à 18:06 | Permalien

    Pour répondre aux 2 questions :

    – d’une certaine manière le plagiat est une sorte de reconnaissance. Pourquoi vos exemples et idées sont ils repris ? Parce que le plagieur estime qu’ils sont bons et pertinents. Il reconnait donc la valeur de vos propos. Dans tous les domaines (audio, vidéo,…) la reprise voir la copie légale ou illégale marque la reconnaissance et le succès de l’original. Combien de films ont ils étaient plagiés par des producteurs vivant dans des pays ou le copywrite n’existe pas (ou n’existe plus).

    – Si j’étais son patron. Soyons clair, je ne suis pas son patron mais soit :
    1 – ce dernier n’y connait rien et ne s’apercevra de rien
    2 – ce dernier s’y connait un peu et s’en moque
    3 – ce dernier s’y connait et le sanctionne pour incompétence, manque d’éthique.

    J’espère que la solution 3 se réalisera.

    Eric

  6. Mathieu FERRAGUT
    Soumis le 2 avril 2008 à 21:45 | Permalien

    Bonjour M. Boone, Bonjour à tous,

    Je suis étudiant en fin de cycle d’école de commerce, et actuellement en stage de 6 mois dans une agence sur Paris.

    Durant les mois de janvier et février j’étais en stage au sein de l’agence La Nouvelle-R, Petite agence. Pour des raisons personnelles j’ai quitté cette agence depuis plus d’un mois.
    Durant mon passage, le patron souhaitait que les membres de son entreprise rédigent un blog sur un thème touchant aux services de l’agence. Étant le dernier arrivé, il ne restait que l’e-mailing – sujet qui ne m’interesse pas vraiment. Je me suis lancé dans la création d’un blog sans vraiment le faire!
    C’est pour cette raison qu’il n’y pas beaucoup de post, et que je me retrouve dans cette situation.

    Je reconnais mon erreur, et je reconnais surtout mon inexpérience dans le webmarketing, c’est pour cette raison que je réalise un stage dans ce domaine.

    Lors de mes visites sur le blog de M.Boone, je souhaitais y acquérir des connaissances et non m’approprier ses idées. N’ayant aucune expérience dans le web, avec un blog a faire, j’ai fait l’erreur du débutant.

    Pour montrer ma bonne foi, j’ai pris contact avec M.Boone cet après midi (2avril) pour lui expliquer ma situation, ainsi que lui présenter mes excuses.

    Par ce commentaire, M. Boone, je vous présente à nouveau mes excuses, à vous ainsi qu’a ceux qui vous lisent. J’espère que vous les accepterez.

    J’ai bien retenu la leçon, et ne compte pas faire 2 fois la même erreur.

    Bien cordialement

    Mathieu FERRAGUT

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*