Email Appending : Mais pourquoi veulent-ils se faire filtrer ?

Normalement si vous êtes dans l’emailing et si vous lisez ce blog, c’est que votre objectif est que vos mails arrivent à destination et soient lu par vos destinataires. C’est l’attitude « normale », enfin je crois. Pourtant, il existe une petite niche des emails pour lesquels l’objectif est de se faire prendre par les filtres anti-spams. Et contrairement à ce que vous pensez, non, ce ne sont pas les emails qui vont nous permettre de savoir comment passer ces fameux filtres. Là je parle de campagnes réelles, facturées au client. Alors voyez-vous quelles campagnes sont faites pour se faire filtrer ? Allez ! un peu d’imagination !

Et on reparle de l’Email Appending

J’ai déjà fait un article peu élogieux sur l’email appending et dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui les choses sont faites plus dans les règles, enfin en quelque sorte. Les emails refourgués sont bien propres (comprenez que c’est pas de l’aspiration) et les adresses sont livrées prêtes à l’emploi, une campagne d’optinisation ayant bien été faite. Vous avez sans doute déjà reçu ces mails tombés du ciel vous indiquant que vous êtes inscrit à un programme et que si vous le désirez vous pouvez vous en désinscrire. Là c’est légèrement différent vu que vous avez les infos du destinataire mais pas son email, et c’est pour avoir cet email et l’opt-in qui va avec que vous faites appel à l’email appending. Vous suivez toujours ?

Plus ils sont filtrés plus ils gagnent de l’argent

Normalement les clients payent pour un nombre de mails envoyés, qui arrivent à destination, qui sont ouverts, cliqués, j’en passe et des meilleurs. Dans ce type de prestation, dès qu’on a une dose de comportemental (ouverture, clic ou transformation) il faut que la campagne soit la plus propre possible pour que la délivrabilité suive et que la facturation fasse de même.

Là où on biaise le schmilblik, c’est quand on facture au client le non-comportemental c’est à dire les clients qui n’ont pas demandé à être désinscrits. C’est bon maintenant, vous voyez où je veux en venir ? 😉 Pas de demande de désinscription signifie que vous pouvez revendre l’email au client. Et plus les campagnes se font filtrer et moins vous avez de demandes de désinscription et donc plus vous facturez 🙂 Certains n’ont pas de pétrole mais ils ont des idées…

Alors oui il y a des agences qui font de l’email appending de qualité. Mais il y en a aussi qui, vu les merdes qu’elles envoient, cherchent visiblement à se faire filtrer.

Articles proches :

Un Commentaire

  1. Soumis le 27 décembre 2013 à 12:24 | Permalien

    Haha c’est tellement crade comme principe 😀
    Précisons tout de même pour les lecteurs qui seraient passés à côté du second degré de l’article : « c’est pour avoir cet email et l’opt-in qui va avec » => le consentement (opt-in) n’est PAS transmissible. Jamais. Point final. Donc l’email appending, c’est de l’enrichissement de données personnelles sans l’accord du propriétaire de l’adresse email en question (qui n’est pas le « propriétaire » du fichier dans lequel se trouve l’adresse email).

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'est jamais publiée ni partagée. Les champs requis sont marqués par *

*
*